Danièle Collombon: pourquoi j'ai accepté d'être la suppléante de Didier Cade

Danièle COLLOMBON,
conseillère municipale à St Zacharie
La sincérité et le courage de Didier Cade m’ont convaincue de me présenter à ses côtés, en tant que suppléante, aux prochaines élections législatives. Il faut dire que son parcours et le mien comportent de grandes similitudes ! 

Un événement déclencheur nous a d’abord mobilisés, chacun dans son lieu de vie. Pour lui, ce fut la lutte contre la LGV qui a commencé en 2005 (participation à la création du collectif en 2011 dont présidence en 2013) et se poursuit encore. De mon côté, je me suis engagée en 2001, avec l’association « Le défens de la sainte-Baume » dont j’ai assuré la présidence de 2006 à 2008, dans la lutte contre l’implantation d’un centre commercial, au quartier Montvert, qui aurait dévasté l’entrée ouest de notre village. Après plusieurs années de lutte, ce projet a enfin été rejeté par deux fois, en première instance et en appel, par les tribunaux pour erreur manifeste d’appréciation! 

Au travers de nos mobilisations respectives, nous avons alors pris conscience de la nécessité de nous engager politiquement afin de changer les choses de l’intérieur. C’est ainsi qu’en 2008, je me suis présentée pour la première fois aux élections municipales à la tête de la liste Saint-Zacharie Autrement réalisant près de 40% de voix.

Présentation de ma candidature à la presse

Conférence de presse:
Madame, Monsieur,

je suis heureux de vous inviter mercredi 10 mai à 11h00 à la présentation de ma candidature aux élections législatives des 11 et 18 juin sur la 6ème circonscription du Var:

CERCLE DU 24 FEVRIER 1848
PLACE JEAN-JAURES
42 RUE PORTALIS
83330 LE BEAUSSET
Vous trouverez en pièce jointe, quelques détails sur mes motivations et mon projet.
Je compte sur vous,
Didier CADE

Déclaration de candidature

Madame, Monsieur


Voilà des années que je suis impliqué contre le projet de Ligne à Grande Vitesse, appelé Ligne Nouvelle dans notre région par ses promoteurs. Ce projet est inutile et nuisible. Avec un coût de 20 milliards d'euro, il est aussi ruineux! Nos terres, les transports du quotidien, les finances locales et la qualité de vie de toutes celles et ceux qui vivent et travaillent sur notre territoire ne seront pas sacrifiés, pour quelques minutes gagnées en train avec Paris. Je m'y refuse. La destruction de notre région n'est pas une fatalité, si nous continuons la mobilisation!